Tour Montparnasse
33 Avenue du Maine BP 147
24ème étage - 75015 Paris
Tél.: 01 86 95 19 20

Suite au rapport « Action cœur de ville » : 5 Milliards d’aides pour 222 villes sélectionnées

Il est important de souligner qu’il s’agit d’une mesure répondant à un véritable besoin, les politiques de la ville étant d’habitude assez polarisées sur les grands projets dans de larges métropoles, ou sur des zones populaires difficiles. Or la revitalisation des centres villes de communes de taille moyenne est un enjeu important pour les dynamiques territoriales.

Sur la sélection des 222 villes, le nombre tout comme les villes sélectionnées répondent selon Inovefa aux critères de redynamisation voulus par le gouvernement. Selon Inovefa « Nous sommes en présence de villes “moyennes” de 8000 (Chinon) à 135 000 (Limoges) habitants en 2014. Elles assurent un bon maillage territorial et ont en grande majorité un véritable besoin de revitalisation. Bien entendu, il sera toujours temps de discuter au cas par cas de quelques villes qui auraient pu être intégrées (Amiens, Tourcoing, Sarcelles…) par rapport à des communes pouvant être considérées comme moins en besoin (Vannes, Bayonne…) ; mais dans l’ensemble, la liste est cohérente ».

Le montant proposé (plus de 22 millions par commune) est également cohérent avec les objectifs fixés. On évite ainsi tout saupoudrage et on permet un véritable amorçage financier pour une revitalisation des centres-villes.

L’enjeu maintenant reste d’assurer la mise en place opérationnelle du dispositif avec toutes les parties prenantes locales. En effet les aides et les axes de développement doivent être analysés territoire par territoire ; nul doute que des villes comme Sedan ou Cayenne n’ont pas les mêmes problématiques…

Inovefa ajoute qu’il faudra cependant « que les acteurs locaux s’emparent du dispositif pour assurer un processus décisionnel fluide et permettent à cette mesure importante de porter tous ses fruits ».